Interdiction de célébrer la fête Gede au cimetière de Port-au-Prince

Dans la tradition culturelle haïtienne, les 1er et 2 Novembre sont des dates très importantes surtout pour les adeptes du vaudou. En ce sens, le cimetière de Port-au-Prince communément appelé « Gran Simityè » a toujours accueilli les 1er et 2 novembre, pour la Toussaint et la Commémoration des défunts, des dizaines de milliers de visiteurs. Alors que les pèlerins s’apprêtaient à perpétuer cette tradition, cette année l’édile de la capitale a pris une décision surprenante.

En effet, le maire de Port-au-Prince a interdit l’accès à la demeure des morts à l’occasion de ces deux journées. À en croire Youry Chevry, cette décision a été prise après qu’une quinzaine de prêtes vaudou lui ont adressé une correspondance annonçant l’annulation de la fête en vue de la situation précaire que connait le pays.

Pour sa part, Mareige Laguerre, directeur du cimetière de ladite ville, a déclaré que les portes étaient ouvertes à des parents qui y venaient se recueillir tout en prenant des dispositions visant à empêcher des foules de fidèles.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker