Le Venezuela répond au Salvador avec la même voix

Après avoir donné 48 heures aux diplomates vénézuéliens pour quitter Salvador, le président de Nayib Bukele a vu aussi ses diplomates au Venezuela ordonnés de quitter le pays de Maduro sans tarder.

Des décisions qui confirment la gravité de la discorde diplomatique qui existe entre ces deux pays de l’Amérique. Nayib Bukele ne veut pas collaborer avec Maduro, en agissant au profit des États-Unis qui refusent de reconnaître la légitimité du président vénézuélien.

Pour plus d’une cinquantaine de pays, Juan Guaido est le président intérimaire du Venezuela. Le Canada de son côté détient deux représentants diplomatiques du Venezuela malgré la faiblesse de l’opposition qui n’arrive pas à renverser Maduro du pouvoir.

Les pays qui s’opposent à Maduro laissent croire que ce dernier est coupable de violation de droits humains et disent se lancer dans une lutte pour l’instauration de la démocratie dans le pays de Chavez.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker