Pour une harmonie, Steven Benoit enterre sa proposition et rejoint l’Alternative

Les partis et personnalités politiques sont nombreux à proposer au grand public des propositions de sortie de crise qu’ils estiment adéquates à la situation calamiteuse qui détériore la vie collective, l’harmonisation, le quotidien de la société haïtienne. Conscient de l’incapacité des différents membres de l’opposition à dégager une solution commune pour l’après Jovenel Moïse, Steven Benoit enterre sa proposition et rejoint les rangs de l’Alternative Consensuelle pour la Refondation d’Haïti.

Pour Steven Benoit, il n’est plus le temps de se créer un fossé entre les leaders de l’opposition dans lequel chacun se cache derrière sa proposition sans chercher à trouver une entente digne de la revendication populaire.

Mettant de côté une proposition déjà écrite pour résoudre la crise politique qui connait une tournure de non retour, selon des analystes politiques, Steven Benoit se range du côté des politiciens se réunissant sous l’étiquette Alternative Consensuelle pour la Refondation d’Haïti.

Par ailleurs, l’ancien sénateur dit estimer que l’Alternative Consensuelle pour la Refondation d’Haïti détient une représentativité lui permettant de mener jusqu’à date la lutte en vue de l’l’aboutissement du soulèvement de tous les secteurs de la vie nationale contre le président jugé incompétent.

Selon « l’homme du salaire minimum », le président aurait dû rester dans son jardin parce qu’il est ignorant en politique. Le sénateur avoue avoir lui-même dit au président que sa place n’était pas là où il se trouvait lors du débat organisé entre les candidats à la présidentielle.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker