La suppression de visa pour les Haïtiens tarde encore à la Barbade

L’ambassadeur de la Barbade auprès de la CARICOM, David Comissiong se montre très sceptique quant à la suppression des visas pour les Haïtiens par les autorités Barbadiennes en raison de la crise socio-politique qui sévit en Haïti depuis des mois.

Le gouvernement de la Barbade, via sa première ministre Mia Mottley, a rétabli l’obligation de visa pour les Haïtiens au cours du mois de juillet 2019 afin de protéger son pays d’un flux très important d’haïtiens en provenance d’Haïti, du Panama et du Chili qui arrivaient sur l’île.

La levée des restrictions de voyage pour les Haïtiens voulant se rendre à la Barbade persiste encore, vu l’absence d’un gouvernement légitime en Haïti. David Comissiong a déploré cette situation de blocage qui rend encore plus difficile la levée de cette obligation de visa. « Tant qu’il n’y aura pas une certaine stabilité politique en Haïti, où le Gouvernement ne sera pas contesté de manière aussi extrême, il sera difficile de s’asseoir et de discuter de coopération, ce qui inclut les conditions d’entrée des ressortissants haïtiens », ajoute t-il.

La Barbade n’entend pas abandonner l’objectif de faciliter la libre circulation entre les deux pays de la CARICOM malgré la complexité de la situation, a déclaré l’ambassadeur David Comissiong. « Nous savons que nous avons une grande dette envers Haïti et chaque personne noire devrait faire tout ce qui est en son pouvoir pour aider Haïti à sortir du bourbier dans lequel il se trouve. Mais nous devons d’abord trouver ce moyen pour obtenir la stabilité politique. Une fois que nous aurons un Gouvernement stable avec lequel nous pourrons nous asseoir et discuter, nous pourrons alors résoudre progressivement les problèmes que nous avons. J’adorerais voir une migration bien gérée d’Haïti à la Barbade », a-t-il conclu.

À rappeler que les autorités de la Barbade ont pris la décision de réimposer les visas en tant que mesure temporaire en juillet 2019 pour mettre fin à l’arrivée incontrôlée des Haïtiens sur leur territoire.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker