Jovenel Moïse augmente le salaire minimum

Pour tenter de calmer la fureur de la population, le président de la République Jovenel Moïse, sans tenir compte des procédures légales, a décidé de passer le salaire minimum à 500 gourdes pour les ouvriers du secteur industriel dans un arrêté présidentiel, publié dans le journal officiel Le Moniteur.

À partir du premier Novembre 2019, les employés des entreprises produisant de l’électricité, des pompes funèbres, des institutions financières, entre autres, percevront 550 gourdes comme salaire minimum ( segment A).

Ceux faisant partie du segment B travaillant dans le secteur minier, vêtements etc., recevront 440 gourdes comme salaire minimum.

Les employés des restaurants, les travailleurs agricoles entre autres, qui sont dans le segment C, gagneront 385 gourdes.

Les gens de maisons obtiendront un salaire minimum de 250 gourdes. Les agences de sécurité et le secteur pétrolier fourniront un salaire minimum de 440 gourdes par jour de même que les écoles professionnelles privées et les institutions de santé privées.

À souligner que les employés du secteur textile ont déjà organisé plusieurs manifestations dans le but d’exiger 1000 gourdes comme salaire minimum. Comment vont-ils réagir à cette augmentation ? Il n’est que d’attendre.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker