La CARICOM se prononce sur la crise haïtienne

La situation difficile que traverse Haïti en ce moment interpelle la communauté des Caraïbes ( CARICOM). Le président intérimaire de la communauté des Caraïbes, le premier ministre de Sainte-Lucie Allen Michael Chastanet, a déclaré que la CARICOM est attristée et préoccupée par le déroulement de la situation sociopolitique et économique d’Haïti.

Voici la déclaration du président de la CARICOM

« La Communauté des Caraïbes (CARICOM) est attristée et préoccupée par l’aggravation de la crise en Haïti qui a paralysé le fonctionnement normal de tous les secteurs du pays et créé une situation de misère pour les populations.

La Communauté déplore la destruction de biens et de moyens de subsistance, la détérioration de la situation humanitaire et le nombre croissant de morts résultant de l’effondrement de l’ordre public, qui s’est intensifié au cours des sept dernières semaines. Bien que la CARICOM soutienne pleinement la jouissance du droit à la liberté de réunion, nous demandons instamment que cela soit fait de manière licite.

La crise politique prolongée, qui a bouleversé la stabilité politique et économique du pays et prolongé la perturbation des activités quotidiennes de la population, ne peut être résolue de manière pacifique que par un dialogue constructif. La CARICOM lance donc un appel à toutes les parties concernées pour qu’elles engagent un débat constructif, de bonne foi, afin de rétablir l’ordre et la normalité en Haïti.

À cet égard, la CARICOM réitère son offre de bons offices pour faciliter le dialogue politique entre les parties.

La Communauté appelle toutes les parties à reconnaître les dommages causés et à s’abstenir de toute action susceptible d’entraver le règlement pacifique des différends et le retour à la Paix et au calme en Haïti. »

A rappeler que plusieurs institutions et personnalités étrangères comme le réseau syndical international de solidarité et de luttes, le parlement canadien, le conseil épiscopal latino-américain, Marco Rubio et Joe Biden se sont déjà prononcés sur cette crise qui ravage la société haïtienne.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker