Libération en vue pour Luis Inacio Lula Da Silva

Suite à un arrêt de la Cour Suprême du Bresil , adopté par 6 voix contre 5, l’ancien Président de gauche Luis Inacio Lula Da Silva devrait recouvrer sa liberté.

La Cour estime que l’emprisonnement obligatoire des accusés avant l’épuisement des voix et recours est illégal.

Cette décision ayant constitué une jurisprudence a été mise en place depuis 3 ans. Elle a permis à la justice brésilienne d’engranger des résultats considérables dans une vaste campagne contre la corruption.

Depuis 2018, le Président Lula a été condamné pour passer plus de 8 ans de réclusion pour avoir reçu une maison d’une entreprise de BTP en échange de juteux contrats. Le syndicaliste devenu président, n’a cessé de clamer son innocence.

Toutefois, la libération n’est pas automatique. Ses avocats devraient, sous peu, déposer une requête de mise en liberté immédiate par devant le tribunal ayant prononcé le verdict du procès.

Le juge Sergio Moro, ayant conduit l’opération « Main propre » a anticipé la décision de la Cour Suprême en affirmant que toute disposition contraire serait un coup dur porté contre la lutte anti-corruption.

De son côté, le barreau des avocats relate que cette jurisprudence viole la constitution du pays en faisant fi du principe de la présomption d’innocence des accusés.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker