Une mairesse capturée et humiliée en pleine rue

Inédite. La Mairesse de Vinto, Patricia Arce, a été malmenée et humiliée en pleine rue dans sa ville, mercredi 6 novembre par des manifestants anti-gouvernementaux en Bolivie.

Les protestataires ont investi les locaux de la mairie et capturé la mairesse. Elle a été traînée et forcée de marcher pieds nus sur près de 5 kilomètres. Agenouillée et humiliée, les protestataires l’ont recouvert de peinture rouge avant de couper une partie de ses cheveux.

Des enregistrements tournant en boucle sur les réseaux sociaux permettent d’entendre des individus armés de matraques scandés « meurtrière, meurtrière », puis la contraint de signer une lettre de démission.

Une mairesse capturée et humiliée en pleine rue
RED Gigavision

Il a fallu plus d’une heure avant que les forces de l’ordre arrivent à son chevet. D’après les infos d’un quotidien local, elle était en train de se remettre 24h plus tard.

Une mairesse capturée et humiliée en pleine rue
RED Gigavision

Le Président Evo Morales, réélu le 20 octobre dernier sous forte protestation, lui a apporté son soutien. « Toute ma solidarité avec notre sœur, la maire de Vinto, Patricia Arce, kidnappée et vexée cruellement pour avoir exprimé et défendu ses idées et les plus pauvres», a-t-il écrit.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker