La France se montre inquiète par rapport au développement de la crise en Haïti

De jour en jour, les pays dits amis d’Haïti sont entrain de reconsidérer leur position par rapport au pouvoir en place. Le secrétaire d’État au près du ministre des Affaires étrangères de la France, Jean-Baptiste Lemoyne a extériorisé l’inquiétude de son gouvernement face à cette crise chronique minant le peuple haïtien.

Le Français dit constater que la situation s’est aggravée depuis le blocage des activités par les différents mouvements de protestations contre le locataire du palais présidentiel, Jovenel Moïse. Cette révolte Populaire qui a déjà fait plus 42 morts de Septembre à nos jours, a-t-il souligné.

Lemoyne a déclaré que la France par le biais de son président, Emmanuel Macron n’a pas d’autre priorité que de soutenir la reprise d’un dialogue et a promis d’accompagner le président haïtien tout en respectant la volonté du peuple haïtien. Le secrétaire d’État a fait cette déclaration lors d’une interrogation le 5 novembre dernier à l’assemblée nationale par la députée socialiste George Pau-Langevin.

L’officiel Français demande au chef de l’État haïtien d’être à la hauteur des circonstances pour éviter que le pays connaisse des situations plus alarmantes que celles d’aujourd’hui, prévient-il.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker