Devenir agent de FBI, c’est le rêve de Frantzdy Pierrot après sa carrière de footballeur

Le longiligne attaquant haïtien, Frantzdy Pierrot a révélé, dans une longue entrevue accordée à la ligue 2 française cette semaine, son intention d’intégrer le Bureau Fédéral d’Investigation des États-unis( FBI) après sa carrière de footballeur.

« Oui, je le sais très précisément, je veux intégrer le FBI. C’est une passion depuis toujours, ça ne vient pas des séries TV car on n’avait pas de télévision en Haïti (rires). J’ai toujours voulu devenir agent ou détective pour le FBI. Ça s’explique par l’endroit où j’ai grandi, les choses que j’ai pu voir. La meilleure façon de changer les choses et d’avoir un impact, c’est de rejoindre les forces de police. C’est dans ce but que j’ai étudié la justice pénale à l’université, que j’ai obtenu un diplôme. Pour l’instant, je me concentre sur ma carrière de footballeur mais une fois que ce sera terminé, ce sera la police », a raconté Frantzdy Pierrot lors de son entretien.

Cependant, l’attaquant de l’En Avant Guingamp a rappelé qu’il pratiquait le basket-ball avant de choisir le football à son entrée à l’Université. « En effet, je jouais à la fois au football et au basket à l’époque du lycée, je n’en garde que de bons souvenirs. J’ai pratiqué le basket pendant 5 ou 6 ans. Je me débrouillais pas mal, je jouais ailier ou arrière et beaucoup de gens disaient que j’étais un très bon joueur, mais j’avais une grosse préférence pour le foot. Au moment de choisir une université, j’ai dû trancher entre les deux sports et j’ai naturellement penché vers le foot. Plusieurs universités m’offraient une bourse pour évoluer dans leur équipe de basket, certaines voulaient même que je fasse les deux, foot et basket. C’était notamment le cas de Northeastern, l’université que j’ai choisie, mais je ne me sentais pas de faire les deux sports en parallèle. Ça aurait fait beaucoup trop. J’ai préféré me concentrer sur le foot et les études», a-t-il expliqué.

L’international haïtien Frantzdy Pierrot, surnommé Lukaku haïtien dit ne pas abandonner pour autant le ballon orange : « J’ai eu l’occasion de retrouver les parquets l’an dernier. J’ai participé à un match caritatif à Charleroi, un super souvenir. Je me suis bien amusé, j’ai rencontré du monde et, surtout, c’était pour une bonne cause (ce match était organisé dans le cadre du Télévie, sorte de Téléthon belge qui récolte des fonds pour lutter contre le cancer). C’est toujours un plaisir de se retrouver sur un terrain de basket, d’autant plus que je n’avais pas joué depuis un moment. Il y avait notamment Mbaye Leye, qui jouait avec moi en attaque au RE Mouscron, et un autre coéquipier, Noë Dussenne (mais aussi l’ex-international d’Anderlecht Walter Baseggio, des acteurs et des journalistes belges)», a-t-il conclu.

À rappeler que Frantzdy Pierrot, âgé de 24 ans, est le meilleur buteur de la sélection nationale haïtienne sur l’année civile. Déjà cinq buts à son compteur.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker