Cayes: Des juges de paix pour constater la réouverture des écoles ce lundi 11 novembre

La colère sociale marquée par des actes de violence qui a paralysé le pays depuis plusieurs semaines n’a pas épargné le département du Sud. Les Cayes, en particulier, les écoles ont gardé leurs portes closes en raison des mouvements de protestations. Celà a amplifié l’insécurité. Les parents ont fini par garder leurs enfants à la maison. Pour tenter de mettre une fin à cette situation de panique et faciliter la réouverture des classes ce lundi 11 novembre dans le département du Sud, les autorités rassurent avec de nouvelles mesures.

Dès ce Lundi 11, marquant la deuxième semaine du mois de Novembre, les autorités exigent à tous les directeurs d’école de rouvrir les portes de leurs établissements. Tout contrevenant s’expose aux sanctions. Le commissaire a.i du gouvernement, Ronald Richemond a tenu à rassurer que des juges seront sur les lieux pour constater la réouverture des classes.

Le délégué départemental du Sud, Serge Chery, le Directeur Départemental de l’Éducation, Milord Jean Dorval etc, ont rencontré la Police Nationale pour que la paix règne dans le département du Sud. Les autorités locales convient parallèlement l’opposition à poser un acte sympathique et de soutien aux enfants qui ont quitté l’école depuis la pénurie de carburant.

Des policiers seront en patrouille et dispersés dans plusieurs positions stratégiques dans le but de permettre un climat de sécurité pour tous les élèves. Les autorités appellent aussi les professeurs à retourner en classe pour dispenser leurs cours.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker