Bolivie: La sénatrice Jeanine Añez succède à Evo Morales à la présidence

« Poussé à démissionner », l’ex-président bolivien Evo Morales, qui se trouve actuellement au Mexique s’est vu remplacé par la deuxième vice-présidente du sénat bolivien, Jeanine Añez. Cette dernière s’est proclamée présidente par intérim de la Bolivie.

Avec l’argument de vouloir créer un climat de paix sociale, la sénatrice s’est proclamée présidente par intérim de la Bolivie. Elle met déjà le cap sur les élections qu’elle compte réaliser dans un temps pas trop long.

Réagissant sur la proclamation de la sénatrice, Evo Morales qualifie ce qui est arrivé comme: » Le coup d’État le plus astucieux et le plus odieux de l’histoire. » Il ajoute : » Une sénatrice issue d’un coup d’État de droite se proclame présidente du Sénat, puis présidente par intérim de la Bolivie sans quorum législatif,entourée d’un groupe de complices et dirigée par l’armée et la police qui répriment le peuple. »

Depuis la proclamation, la sénatrice remplace Morales à titre de président par intérim malgré le manque de quorum au sein du Parlement bolivien. Ce qui n’a pas diminué l’ampleur de la crise à Bolivie. Cela devient plus rude. Et Morales dit qu’il veut continuer avec la lutte.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker