Les États-Unis réitèrent l’appel au dialogue

Les États-Unis n’ont pas progressé depuis le début de la crise. Leur position réside dans un suffisant appel au dialogue qui est toujours mal vu par les acteurs de l’opposition. Ce Lundi 11 Novembre, à lorsque tout semble sombre dans une Haïti égarée au bon milieu d’une crise aiguë, les États-Unis ont réitéré leur appel au dialogue, pointant du doigt non seulement ceux qui sont activement politiques, mais aussi ceux dans le secteur économique et de la société civile.

Lisons cette note qui vient d’être publiée sur la page Facebook officielle de l’ambassade des États-Unis.

La nation haïtienne fait face à une période difficile de son histoire. Les États-Unis déplorent le blocage actuel du pays qui est la cause directe de la violence, de l’augmentation significative des besoins humanitaires et de l’interruption des activités quotidiennes du peuple haïtien.

Nous continuons à encourager TOUS les acteurs – politiques, économiques et de la société civile – à collaborer afin de trouver ensemble un dialogue inclusif sans conditions préalables, en urgence, dans les jours à venir, une solution non-violente et démocratique menée par les Haïtiens.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker