Renald Lubérice dénonce « l’appel à la violence » pour parvenir au pouvoir

L’un des plus attachés au pouvoir et plus critique par rapport à l’opposition qui est Secrétaire général du Conseil des ministres réagit sur les multiples interventions dans les rues de la Capitale, tout comme les autres villes de province causant l’arrêt du fonctionnement normal des activités sur le territoire national. Où des écoles sont restées fermées depuis des mois, des banques commerciales sont ouvertes à moitié.

« Non les politiciens qui font appellent à la violence pour parvenir au pouvoir ne sont pas des démocrates. Ce sont des putschistes qui n’ont pas les moyens de leurs actions. », c’est ainsi que Renald Luberice traite les opposants au pouvoir qui organisent des manifestations et que de ces manifestations sont sorties des actes de vandalisme, de casses et des jets de pierre. À côté de cette stratégie consistant au déferlement de la population dans les rues, il en existe une autre visant à ériger des barricades partout.

Pour la question de pensée unique qui prend ampleur depuis longtemps, il déclare que : « les citoyens qui refusent les opinions contraires aux leurs ne sont pas des démocrates. S’ils avaient le pouvoir, ils auraient bâillonné toutes celles et tous ceux qui ne pensent pas comme eux. L’intolérance n’est pas la démocratie, c’est la stupidité politique qui conduit au totalitarisme. »

Se faisant passer pour grand défenseur de la démocratie, le grand dignitaire de l’État haïtien a fait savoir que : « Au nom des valeurs démocratiques, les citoyen.ne.s qui veulent manifester pacifiquement doivent pouvoir le faire en toute quiétude. Ceux/celles qui ne veulent pas manifester mais vaquer à leurs occupations doivent pouvoir le faire sans être terrorisé.e.s par ceux/celles qui se réclament pompeusement de la démocratie. Ceux/celles qui sont insatisfait.e.s des actions du président de la République et qui souhaitent légitimement le remplacer dès à présent ou en 2022 ne pourront le faire qu’à travers d’élections libres, transparentes et démocratiques. La violence, la terreur et la peur ne sauraient être utilisées et acceptées comme moyen d’assauter le pouvoir en dehors de la constitution et des normes démocratiques. »

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker