Antonio Cheramy refuse de rencontrer le consul américain après la suppression de son visa

Ayant reçu un appel du consul général des États-Unis, Antonio Cheramy a été informé de l’écourtement du visa lui permettant de se rendre au pays d’Oncle Sam. En retour, le sénateur a refusé de rencontrer le consul qui souhaitait lui rencontrer pour débattre la question.

Il a été informé d’être une menace pour les États-Unis, avant que le consul lui ait invité à passer dans les locaux de l’ambassade pour débattre la question. « Bonjour M. Le Sénateur, ici c’est Scott Boswell, Consul Général des États-Unis. Je voudrais vous parler aujourd’hui, si possible, en ce qui concerne votre visa pour les USA. Vous pouvez me joindre par téléphone ou Whatsapp, comme vous préférez. » avait envoyé le Consul au sénateur haïtien.

En guise de réponse, le sénateur de l’Ouest, grand leader de l’opposition a relaté que ce n’est qu’une courtoisie. Plus besoin de passer dans les locaux de l’ambassade. Répliquant comme suit dans un long message:  » Depi lè m te chwazi angaje m nan denonse kout maltaye nan dosye viza a, mwen te atann mwen ak kalte mesaj sa a. M ap raple nou : « Depi lè m te angajem nan batay pèp la nan palman an plis paze 3 zan, mwen pa janm fè wout kay Tonton Sam ; Sa gen yon lane viza m ekspire. Mwen te chwazi pa renouvle l. Malgre mwen te gen viza sou paspò diplomatik sena a, mwen te chwazi pa rate yon jou nan batay pou byennèt pèp ayisyen an. Mwen rete nan liy : bwa kayiman, vètyè, Dessalines « Le Grand », Pierre Sully, Rosalvo Bobo, Charlemagne Peralte. »

Antonio Cheramy refuse de rencontrer le consul américain après la suppression de son visa

À rappeler, il y a des jours, une vidéo du sénateur circulait sur les réseaux sociaux où le sénateur dénonçait la méthode utilisée par les États-Unis pour livrer des visas aux haïtiens.

« Lorsque les États-Unis donnent rendez-vous à 1000 haïtiens et qu’ils délivrent seulement 10 visas par jour donnant refus à 990 autres, c’est toute une affaire mafieuse » dénonçait Antonio Cheramy dit Don Kato.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker