L’inspecteur de Police Frantz Georges se dit victime d’un L’inspecteur de Police Frantz Georges se dit victime d’un complot

Quelques jours après l’annonce de la révocation de l’inspecteur général de Police, Frantz Georges, ce dernier déclare être victime d’un vaste complot.

Intervenant sur les ondes de la radio Méga à l’émission “Boukante Lapawòl”, le natif de Petion-Ville se questionne sur les véritables motivations du Directeur Général a.i, Rameau Normil, qui a demandé à l’inspection générale un rapport d’audition en moins de 24h de l’acheminement de son dossier.

Reproché de divers chefs d’accusation comme suspicion de traffic de drogue, assassinat, détournement de fonds destinés à renflouer les cartes de débit de policiers, l’ancien DCA a rétorqué qu’il n’avait jamais géré d’argent. En ce qui concerne la drogue, il déclare qu’il ne peut y avoir de suspicion de trafic de drogue.

Selon l’ancien Commissaire de Police de Petion-Ville, la décision de ses autorités hiérarchiques va à l’encontre des règles et principes régissant le fonctionnement de l’institution qui n’a pas pu avancer de preuves confirmant les faits qui lui ont été reprochés. Qui pis est, le Haut Commendement de la PNH n’a même pas attendu les conclusions du cabinet d’instruction. Il y voit tout simplement un règlement de compte du nouveau DG a.i contre quelques membres de l’ancienne équipe.

Déclarant qu’il ne veut, à aucun moment, servir de bouc-émissaire dans cette lutte intestinale, il demande à ce que le juge d’instruction clôture son enquête rapidement pour élucider la mort d’un ancien policier dont il a été accusé.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker