Pascale Solages, indignée du viol collectif sur les 12 femmes à la prison civile des Gonaïves

Lors d’une conférence de presse tenue ce mercredi 13 novembre 2019, la responsable de l’organisation « Negès Mawon », Pascale Solages se dit frustrée par cet acte odieux survenu à la prison civile des Gonaives, où 12 femmes ont été violées par des hommes détenus dans le même centre pénitentiaire.

La militante dénonce le fait que l’administration pénitentiaire avait décidé de faire cohabiter des femmes et des hommes dans un même centre carcéral.  » On est face à des dirigeants irresponsables », fulmine Pascale Solages.

Rappelons que ce viol sur les 12 femmes détenues à la prison civile des Gonaives est survenu dans la soirée du 07 novembre par des hommes incarcérés dans la même maison d’arrêt lors d’une tentative d’évasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker