“Un musée du vagin” ouvre ses portes à Londres

Dans le but de briser le tabou qui existe autour de certains sujets, notamment celui lié au vagin, Londres vient d’ouvrir un musée du vagin, situé dans un quartier touristique, dans le Nord de la capitale britannique.

La fondatrice de ce musée, Florence Scheshter explique avoir pris cette initiative pour pouvoir déconstruire certains mythes autour du vagin liés aux règles, à la virginité et autres.

Florence Scheshter poursuit en montrant l’importance que revêt ce musée tant sur le plan sanitaire et didactique. « Les femmes ont peur de consulter un docteur pour leur vagin », déclare Florence. Ce musée leur permet de comprendre comment en prendre soin, pousuit-elle.

Des études ont montré que la majeure partie des femmes britanniques ne savaient pas qu’il n’est pas nécessaire de laver son vagin.

Rappelons que s’il y a ce musée du vagin qui vient d’ouvrir ses portes à Londres, il y en avait déjà un musée du pénis à Reykjavik, capitale de l’Islande.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker