340 Haïtiens déportés par les autorités des Bahamas

Malgré la situation difficile que connait le pays depuis tantôt 2 mois, les autorités migratoires des pays étrangers ne cessent de refouler les migrants haïtiens dans leur pays d’origine vivant illégalement sur leur territoire.

Par conséquent, les autorités des Bahamas ont déporté environ 340 Haïtiens cette semaine. Elles les ont rapatriés après qu’ils ont passé 10 à 30 jours en détention. Débarqués dans les aéroports haïtiens, ils ont été reçus par l’Organisation Internationale pour les Migrants (OIM) en collaboration avec l’Office National des Migrations en Haïti (ONM).

Les Haïtiens déportés qui vivaient pour la plus part sur l’île d’Abaco aux Bahamas, avaient été évacués après l’ouragan Dorian. Ils ont été appréhendés dans la rue, sur les lieux de travail ou chez eux, lors des opérations de contrôle migratoire réalisées par des responsables de la migration aux Bahamas.« Nous avons tout perdu aux Bahamas à cause de Dorian et maintenant ils nous ramènent en Haïti qu’allons nous faire? », se questionne l’un des déportés.

Giuseppe Loprete, chef de mission de l’OIM en Haïti se montre très préoccupé par ces rapatriements dans un contexte économico-sociale et politique catastrophique en Haïti ces derniers jours.

Le 5 Novembre dernier, l’OIM et l’ONM ont reçu 105 migrants haïtiens. Pour les aider à rentrer chez eux, l’OIM leur a fourni des frais de transport et des kits d’hygiène. Bientôt, les migrants seront pris en charge sur le plan médical et psychosocial pour des traumatismes subis lors de ces déportations.

Les autorités des Bahamas rappellent que la chasse aux migrants illégaux va se poursuivre. Elles se montrent très dévouées à renvoyer tous les migrants en situation irrégulière de leur territoire quelque soit leur nationalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker