Jeantel Joseph demande une trêve pour les fêtes de fin d’année

Les détracteurs du chef de l’État, situés au sein de l’opposition, semblent ne pas avoir le mot trêve dans leur vocabulaire quotidien. Mot qui ne leur plaît pas, étant acharnés dans une lutte visant le départ du président Jovenel Moïse. Un proche du pouvoir, sans passer par quatre chemins, a demandé que les acteurs observent une trêve.

Lors d’une conférence de presse donnée ce jeudi, Jeantel Joseph a mis l’accent sur la nécessité qu’une trêve soit observée pour que les Haïtiens puissent profiter pleinement des fêtes de fin d’année. Son appel vise directement les membres de l’opposition qui, selon lui, doivent permettre aux Haïtiens vivant dans la diaspora de venir passer des vacances de Noël en compagnie de leurs familles durant le temps des fêtes.

S’en prenant à la nouvelle stratégie optant pour l’élévation des barricades érigées à un niveau que nul ne pourra surmonter, le cadre du parti Consortium réagit avec regret avançant que les barricades ne peuvent être considérées comme l’avenir des enfants, jeunes haïtiens. Il a fait savoir que le discours est absurde et inadmissible, se basant sur l’école qui, dit-il, est l’avenir de tous les Haïtiens.

Les activités paralysées préoccupent aussi Monsieur Joseph. Il exprime son regret de voir des gens, s’abriter derrière les barricades pour rançonner les usagers des rues. Jeantel Joseph plaide pour la reprise des activités scolaires dans tout le pays, longtemps paralysé par des épisodes de violence.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker