Pour éviter les barricades, l’ONU envisage une distribution d’aide par voie aérienne.

Depuis le début des actes de violence qui sévissent en Haïti, les organisations internationales humanitaires se trouvent dans l’impossibilité d’atteindre des centaines de milliers haïtiens en situation de vulnérabilité, depuis près de deux mois. En effet, les Nations Unies prévoient utiliser des hélicoptères pour apporter de l’aide aux Haïtiens en difficulté, a annoncé le coordonnateur humanitaire des Nations Unies en Haïti, Fernando Hiraldo.

Étant préoccupée par la situation dégradante des Haïtiens sur le plan humanitaire, l’ONU envisage de mettre en place un service aérien humanitaire des Nations Unies ( UNHAS). Ce service pourrait être opérationnel dès la semaine prochaine, pour une période de trois mois. « Ce qui est prévu, c’est de fournir l’assistance nécessaire aux personnes dans le besoin sans être empêché dans ces opérations par des barricades ou par la présence d’hommes armées ni d’attaques de convois… », a expliqué le coordonnateur de l’ONU.

Ce projet est encore en phase de planification, l’ONU est actuellement en discussion avec l’ autorité aéroportuaire haïtienne. Concernant l’hélicoptère, un contrat a déjà été négocié avec une société de la place.« Si nous sommes en mesure de régler tous les points en suspens d’ici la fin de cette semaine, nous pourrons éventuellement inaugurer ce service dès la semaine prochaine », a indiqué Fernando Hiraldo.

A rappeler que le président de la République, Jovenel Moïse avait déjà sollicité une aide humanitaire au près du gouvernement des États-Unis au cours du mois d’Octobre 2019, afin de venir en aide à des milliers d’Haïtiens souffrant de la malnutrition. Cette nouvelle a fait l’effet d’une bombe au sein de la classe politique haïtienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker