La Bolivie frappée d’une pénurie alimentaire après le départ d’Evo Morales

Les partisans de l’ancien président bolivien, Evo Morales qui représentent une bonne partie de la population organisent chaque jour des manifestations pour exiger son retour dans le pays. Cette situation qui a déjà provoqué la mort de 23 personnes risque de plonger certaines régions du pays dans une crise humanitaire, où le besoin d’approvisionnement en essence, en aliments commencent déjà à se faire sentir.

Pour se faire entendre, les partisans de Morales ont dressé des barricades dans certaines routes menant à la Paz, à Santa-Cruz, au centre et à l’est du pays. Ce qui oblige le gouvernement à transporter de l’aide par avion afin de soulager la population.

Rappelons que le président déchu, Evo Morales a passé près de quatorze ans au pouvoir. Il a promis de continuer la lutte à sa descente d’avion au Mexique.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker