Des plaques de tablier du pont de Léogâne enlevées

Depuis plus de deux mois, des barricades sont érigées sur les principaux axes pour exiger le départ du chef de l’État Jovenel Moïse. Les protestataires utilisent tous les moyens pour le forcer à partir.

En effet, des individus non identifiés réclamant la démission de Jovenel Moïse, ont démonté et enlevé des plaques de tablier du pont de la cité d’Anacaona ce 18 Novembre 2019. Cette action posée par des monteurs de barricades peut entraîner de graves accidents sur la route nationale numéro 2.

Cet acte de sabotage a paralysé la circulation des automobilistes sur ce tronçon reliant le département de l’Ouest, à ceux du Sud, du Sud’Est et de la Grand’Anse, entre autres.

Les habitants de ces départements ne savent pas à quel saint se vouer. D’ailleurs, bien avant le pays « lock », ils ne pouvaient pas franchir la zone de Martissant par crainte d’être victimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker