Lorsque des jeunes nettoient et animent la commune de Côtes-de-fer

Regroupés sous les organisations : Collectif des Jeunes Cotiferois en Action (COJECA) et Mouvman Jèn Angaje pou Devlopman Kotfè(MJADK), des jeunes s’adonnent à initier un ensemble d’activités pouvant redorer l’image de la commune, située au département du Sud’Est. Ces activités s’étendent sur la période du 18 Novembre 2019 au 1er Janvier 2020.

Pour commencer avec leur panoplie d’initiatives, les jeunes ont organisé une journée d’assainissement le Lundi 18 Novembre dernier. Grâce au support de la population qu’ils ont assez motivée à travers des écoles, églises et autres établissements et institutions, la première journée est d’une réussite extraordinaire.

Du 22 au 24 Décembre, la commune sera à nouveau nettoyée. Les jeunes entendent animer les cotiferois avec des jeux de toute sorte. Sur la place, une activité socio-culturelle sera à la portée du grand public. Tournoi de football, course au sac, course à l’oeuf, chaise musicale, tout un ensemble de jeux pour faire vibrer de joie les habitants du milieu. Au lendemain du 23 Décembre, les handicapés seront à l’honneur. Ils recevront des kits alimentaires.

À 48 heures du dernier jour de l’année, soit 29 Décembre, aux environs de trois heures de l’après-midi, une conférence-débat sera organisée au Lycée Cléovil Mode. Les deux intervenants prévus aborderont le thème : Jeunesse et Engagement.

Au premier jour du nouvel an, une dernière activité, pour clôturer la série, mettra autour de la même table les jeunes qui vont déguster ensemble la saveur d’une soupe « symbolique ». La soupe sera préparée sur la place publique de Côtes-de-fer. Toute suite après, un match de football sera joué. l’activité prendra fin avec son caractère socio-culturel, connu depuis sa conception.

À noter, la commune de Côtes-de-fer n’est pas la seule à être assainie sous les regards inactifs des autorités, parallèlement, à Petite Rivière de l’Artibonite, des chauffards ont aussi organisé une journée d’assainissement, ceci, pour déblayer leurs coins d’escale de détritus, accusant du même coup les autorités de la zone de ne pas prendre leurs responsabilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker