Libération de 6 prévenus politiques arrêtés lors des manifestations

Michelet Michel, Paul David, Charles Donat, Steeven Coicou, Justral Steevenson et Berthony Chery étaient tous gardés à vue au commissariat de Port-au-Prince. Ils ont été libérés ce mardi 26 novembre 2019, après plusieurs démarches entreprises par le Collectif des Avocats pour la Défense des Droits de l’Homme, de concert avec le Cabinet Marc Antoine Maisonneuve et associés.

L’arrestation des militants politiques et autres citoyens, a grossi le nombre des prisonniers incarcérés, ce qui conduit automatiquement à une surpopulation au niveau des centres carcéraux. Donc, « la détention préventive prolongée bat son plein ». De ce fait, ces avocats, qui se donnent la lourde responsabilité de défendre les citoyens « injustement » arrêtés, appellent les autorités concernées à prendre des mesures nécessaires pour le retour au fonctionnement des tribunaux.

Ces prisonniers libérés sont inscrits dans une longue liste, datant depuis le début des mouvements de protestation. Et, par téléphone, Me Arnel Rémy nous informe que bientôt d’autres prisonniers politiques vont recouvrir leur liberté.

À noter, les cours et tribunaux avaient cessé de fonctionner. Les magistrats étaient invités à rester chez eux jusqu’à ce que leur sécurité soit garantie. Hier, eu égard à la reprise des activités dans plusieurs endroits, les juges ont été conviés à reprendre siège, selon le président de l’Association Professionnelle des Magistrats, Wando Saint-Villier.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker