Gonaïves : Une trêve de cinq jours annoncée par des opposants au pouvoir

Dans une note datant du mardi 26 novembre 2019, des opposants au pouvoir ont annoncé une trêve de cinq jours dans la ville des Gonaïves, allant du 27 novembre au 1er Décembre.

Saluant le courage de la population, ces personnalités qui se disent hostiles à la présidence de Jovenel Moïse, demandent à la population de rester mobilisée en vue de forcer le président à démissionner, et pour que soit installé un gouvernement de transition pour la réalisation du procès PetroCaribe et la conférence nationale souveraine.

À partir du lundi 2 décembre, les rassemblements vont reprendre dans la ville des Gonaïves. Cet appel à manifester rentre dans le cadre d’une nouvelle étape que les opposants du pouvoir veulent franchir, selon les informations provenant de Raphaël Clavanet Marado, Mackendy Pierre-Louis et Fritz Désir, signataires de la note.

Ce qu’il faut se rappeler, la ville des Gonaïves s’est enlisée dans un climat de dysfonctionnement depuis des mois. Les écoles continuent de rester fermées. Les magasins, tout comme les institutions publiques, restent fermés.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker