Ouverture d’une enquête sur la mort suspecte de Charlot Jeudy

Le Commissaire du Gouvernement a.i. de Port-au-Prince a déclaré, à travers un communiqué, qu’une enquête était ouverte pour que toute la lumière soit faite sur la mort de l’homosexuel Charlot Jeudy.

Pour pouvoir démystifier la mort du jeune militant des droits humains, Me Jacques Lafontant informe avoir pris les dispositions nécessaires pour diligenter l’enquête. Ainsi, les parents de la victime sont appelés à porter plainte et à communiquer aux enquêteurs les informations jugées nécessaires et utiles qui permettront de rendre justice au défunt et à sa famille toute entière.

Militant des droits humains, Charlot Jeudy avait révélé qu’il était gay dans un pays où l’homosexualité est un crime. Que ce soit sur le plan légal ou moral. Il était aussi co-fondateur d’une structure de défense des droits des LGBTI dénommée KOURAJ, et initiateur du festival MasiMadi, qui allait être boycotté à cause de la colère homophobe des Haïtiens.

Des observateurs avisés commentent la rapidité du commissaire du gouvernement dans le cadre de ce dossier et sa lenteur dans celui des massacres à la Saline et Bel-Air.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker