L’administration du sénat bientôt délogée à cause d’insécurité

Les informations selon lesquelles l’administration du sénat de la République va être délogée, ont été confirmées tôt ce matin par le président du sénat Carl Murat Cantave.

L’insécurité qui bat son plein dans l’environnement des locaux du parlement, au bicentenaire, voilà le motif de la délocalisation de l’administration du sénat de la République, selon Carl Murat Cantave. L’élu de l’Artibonite informe que la mesure sera prise dans le but de sauver des vies. « C’est l’instinct de survie qui anime ma décision. Personne ne va pas risquer sa vie en fréquentant régulièrement l’espace autour duquel des tirs retentissent presque chaque jour ».

Déclarant que seulement trois bureaux devront être loués par l’État haïtien pour loger l’administration du sénat de la République, Dr Cantave précise que le montant ne dépasse pas 15 milles dollars, contrairement aux rumeurs. Il continue pour dire qu’il ne peut mettre sa maison en danger en planifiant tout le temps des réunions dans son domicile privé. Ce qui est pareil pour ses collègues parlementaires. « Nous avons déjà organisé plusieurs rencontres hors du sénat. Certaines sont réalisées chez moi, d’autres chez mon ami Lambert. Ça ne peut pas continuer comme ça. »

« Sur la question du montant, certains collègues m’ont suggéré d’aller jusqu’à six mois, mais je décide de ne pas aller au delà de mon mandat. On s’est arrêté sur deux mois. », a avoué Carl Murat Cantave.

Se dédouanant de toute responsabilité, étant première personne du deuxième pouvoir de l’État, le président de l’Assemblée nationale affirme qu’il est du devoir de la police nationale d’assurer la pleine et entière protection non seulement de l’espace des institutions de l’administration publique, mais aussi des citoyens paisiblement domiciliés dans les zones de non-droit.

Tout comme il est question de déloger le bureau de l’Électricité D’Haïti (ED’H), situé tout près du parlement et du palais de justice, le Président du sénat estime qu’il serait de bon ton que les autres institutions soient aussi retirées du milieu. Il convie également les habitants de la zone à vider les lieux, en cas de besoin, pour se joindre à des amis et/ou des membres de leurs familles résidant dans des endroits plus sécurisés.

Toutefois, l’administration de la Chambre des députés n’est pas encore touchée de l’affaire; Le siège des députés, en vacances, ne fait pas encore objet de cette démarche de délogement.

Le petit personnel continue de se rendre au parlement. Des députés étaient venus toucher leurs salaires. Les agents de sécurité protégeant l’espace ne sont que les véritables usagers de l’endroit, non fréquenté par les élus du sénat.

Selon les informations qui nous sont parvenues des sources concordantes et généralement crédibles, la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif(CSC/CA) n’a pas encore validé le projet visant à déloger l’administration du sénat. Toutefois, des commentaires sont venus de partout pour critiquer une telle décision du président du sénat.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker