Le président mexicain met en garde Donald Trump contre l’invasion de son pays

Le président mexicain, Andrés Manuel López Obrador, a juré de ne pas accepter aucune intervention étrangère sur son territoire.

« Depuis 1914, il n’y a pas eu d’intervention étrangère au Mexique et nous ne pouvons pas le permettre », a déclaré López Obrador, faisant référence à l’occupation américaine du port de Veracruz, il y a 105 ans.

Dans une interview accordée à Bill O’Reilly, ancien présentateur de Fox News, diffusée mardi, Trump a déclaré que les cartels « seraient désignés » comme des organisations terroristes, ajoutant que c’était un plan qu’il travaillait depuis 90 jours.

La déclaration du président Américain intervient après l’assassinat, par les hommes du cartel mexicain le 4 novembre dernier, d’une famille mormone de neuf membres, tous américains à la double nationalité mexicaine.

La décision prise par Donald Trump, pour désigner les cartels de drogue mexicains comme des organisations terroristes est perçue comme un pretexte pour envahir le Mexique, a déclaré le président Manuel López Obrador.

Rappelons que les cartels de drogue au mexique contrôlent le flux d’opioïdes, d’héroïne, de méthamphétamines, de cocaïne, de fentanyl ultra-mortel et de toutes les autres drogues illégales introduites en contrebande aux États-Unis depuis le Mexique.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker