CNDDR: « Les groupes armés diminuent considérablement ces derniers jours »

Intervenant sur les ondes de la Radio Caraïbes, ce Mardi 3 Décembre 2019, Jean Rebel Dorcénat, membre de la Commission Nationale de Désarmement, Démantèlement et Réinsertion (CNDDR), a fait savoir que les chefs faisant partie de différents groupes armés diminuent considérablement ces derniers jours en raison de plusieurs arrestations opérées par la Police Nationale d’Haïti.

« Dans le Nord-Ouest, le Nord, le Nord-Est, et le Sud, la Police a procédé à des arrestations importantes qui ont causé la diminution de certains groupes armés sur tout le territoire national. », a-t-il indiqué, avec pour explication : « Lorsque le chef est arrêté ou tué, les autres ont tendance à fuir le pays, ou se séparer de la pratique. »

Sur la révélation selon laquelle le pouvoir serait grand fournisseur de munitions à plusieurs gangs, Jean Rebel Dorcénat affirme que toute la commission est prête à démissionner si c’est vérifié et prouvé. « Je ne suis pas porte-parole du pouvoir. Toutefois, je pense que ce serait insensé de croire que le pouvoir allait se livrer à une pratique pareille. Il n’en aura aucun intérêt. »

Par ailleurs, Fondasyon Je Klere vient de publier un rapport selon lequel des bandits auraient été monnayés pour déblayer des rues au profit du pouvoir en place. Et, à Cité Soleil, Ti Ougan, tué ce week-end, a déjà un successeur.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker