Des menaces pour calmer les employés de la DGI en grève

Les deux jours de grève des employés de la Direction Générale des Impôts (DGI), ont déplu au ministre de l’Économie et des Finances. Joseph Jouthe les menace de reprendre le travail. Il met en garde toute tentative de mise en dysfonctionnement de l’institution responsable de la collecte des impôts nationaux et locaux.

Mettant l’emphase sur des efforts déjà déployés par l’État haïtien qui subi les effets des moments de paralysie des activités économiques du pays, ce qui a causé une diminution exagérée des recettes publiques, le Ministre explique la difficulté de l’État à respecter sa dette envers ses employés. Il poursuit pour exiger que les employés travaillent pour le peu qu’ils reçoivent, sous menace de renvoi.

« Je met en garde tous les employés qui menacent d’entrer en grève pour des revendications que nous avons pris la décision de satisfaire tant bien que mal », a déclaré le ministre démissionnaire de l’économie et des finances qui continue pour demander à ceux qui ne veulent pas travailler de céder leurs places à d’autres. « Il y a pleins de gens dans les rues qui sont en quête d’emploi, qui sont frais et qui veulent travailler », a t-il martelé.

Ce qu’il faut se rappeler, l’État n’est pas le seul à faire face aux effets des trois mois de turbulences socio-économiques et politiques, des hôtels sont déjà fermés. Des médias contraints de mettre en disponibilité quelques journalistes. Même situation pour plusieurs grandes entreprises.

Les grévistes, très remontés contre les déclarations du ministre Jouthe, menace de prolonger leur grève à une date illimitée si leurs revendications ne sont pas satisfaites.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker