Distribution de 500 sacs de riz par le gouvernement à Cité Soleil

Un calme apparent est constaté à Port-au-Prince, à la suite des trois mois de turbulences socio-économiques et politiques qui ont engendré des morts. Le gouvernement démissionnaire investit certains endroits, surtout les plus vulnérables, pour combattre la faim qui est toujours considérée comme le premier mobile de tout soulèvement populaire (surtout dans les zones les plus démunies).

Dans ses oeuvres, via le Fonds d’Assistance Économique et Sociale (FAES), le gouvernement démissionnaire a distribué le samedi 30 novembre 2019, 500 sacs de riz aux habitants de Cité Soleil. Par ailleurs, il y a quelques jours de celà, Delmas 31 était le grand bénéficiaire des agissements du Gouvernement. Les citoyens recevaient 3 mille plats chauds.

Ces actions qui sont provisoirement profitables à quelques citoyens qui en ont vraiment besoin, font l’objet de critiques. Certains pensent que le pouvoir favorise l’importation à outrance, d’autres se questionnent sur le devenir du jardin du président, dont l’objet d’existence était l’alimentation du pays avec de belles figues-bananes.

En tout cas, sans de meilleures décisions économiques par le gouvernement haïtien, les jours seront beaucoup plus sombres. Le calme apparent peut céder sa place à de sérieux moments de troubles.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker