Reprise des activités au Tribunal de Première instance de Petit Goave

Après plus de deux mois de dysfonctionnement total, le tribunal de Première instance de Petit Goave, victime des actes de vandalisme et d’incendie, a repris officiellement ses activités ce Mardi 3 Mars 2019.

Le Ministère de la Justice a financé les travaux de réparation et de réhabilitation, mais tout n’est pas terminé. Des matériels de bureau et des biens meubles devront être installés en vue de faciliter le bon fonctionnement du Tribunal.

Quelques juges, le personnel administratif, les greffiers et huissiers se sont présentés sur les lieux. Le Doyen Fritzner Duclair a déclaré au cours d’une entrevue accordée à preference fm : « » Nous avons eu, ce Lundi 2 décembre 2019, une assemblée des juges. Nous avons ensemble analysé la situation et envisagé la nécessité de reprendre le travail. Tous les juges sont donc mobilisés. La justice est un service public. Nous sommes disponibles et disposés pour offrir au peuple et aux justiciables des services. Le tribunal a été frappé en plein coeur. Car des ordinateurs, des machines à taper, des dossiers, des classeurs remplis de dossiers, des titres de propriété, des archives du Parquet non encore distribués ont été brûlés »

Les leçons à tirer de ces actes de vandalisme : nous devrions faire en sorte que pareilles choses ne se reproduisent plus. Mais il faut que le Ministère de la Justice et la Police prennent des mesures de sécurité et de prévention..

Les actes ne resteront pas impunis. Le Parquet de Petit Goave a déjà acheminé le dossier au cabinet d’instruction. Il reviendra au juge désigné d’identifier les coupables pour que ces derniers puissent être jugés et punis conformément à la loi, a indiqué le Magistrat .

De plus, il en appelle au respect des locaux des tribunaux : « je demande à la population de respecter les édifices du Tribunal de Paix et du Palais de justice qui ne sont que des biens publics et non privés. » »

Quand on est victime, on aura toujours besoin de la Justice soit pour y déposer une plainte ou pour se faire entendre par un juge. Je demande donc à tous de protéger les édifices de l ‘appareil judiciaire qui sont appelés à fournir des services, a nuancé le Doyen.

Dans le cadre de la reprise des activités, j’ai déjà distribué les affaires aux juges, a-t-il conclu .

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker