L’australienne Veronica Hilda Theriault condamné à 25 mois de prison pour usurpation de titre

Si l’usurpation de titre ne veut rien dire chez nous en Haïti, tel n’est pas le cas dans certains autres pays. En effet, Veronica Hilda Theriault est le nom d’une australienne condamnée 25 mois d’emprisonnement pour avoir soumis un curriculum vitae contenant de faux renseignements sur ses études et son emploi précédent afin d’obtenir un poste au cabinet du premier ministre à 185 000 dollars l’an.

Elle a réussi à décrocher le poste de Directrice des systèmes de l’information au département du premier ministre et du cabinet d’Australie méridionale avant de se faire découvrir.

Il faut aussi souligner que le frère de Veronica, Alain Corkill avait bénéficié d’un contrat et s’était enrichi de milliers de dollars grâce à sa soeur.

Le tribunal chargé de l’affaire a aussi reproché Theriault d’avoir utilisé une fausse lettre de recommandation, une fausse fiche de salaire d’un précédent emploi et une fausse attestation de capacité à travailler d’un docteur.

Theriault, âgée de 46 ans, a été déclarée coupable de tromperie, de malhonnêteté, par conséquent, elle doit passer 25 mois de prison assortie d’une période d’un an sans possibilité de libération conditionnelle.

Qu’en est-il de chez nous en Haïti, où un chef de l’État est impliqué jusqu’au cou dans des dossiers de corruption, et se fait passer pour ingénieur avant son election pour pouvoir décrocher un contrat de route très juteux avec sa compagnie d’alors, Agritrans S.A.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker