Une journée de manifestation « réussie » dans la cité de l’indépendance

Aux Gonaïves, une dizaine de milliers d’haïtiens déferlent dans les rues, ce Jeudi 05 décembre 2019, pour exiger le départ du président de la République Jovenel Moïse, à l’appel de véritables leaders de l’opposition.

Alors que l’opinion faisait croire que sénateur Youri Latortue perdrait sa légitimité et popularité auprès des habitants de la cité de l’indépendance, des manifestants de tout âge ont formé une marée humaine pour aider à relancer la mobilisation affaiblie par la reprise des activités à Port-au-Prince et dans plusieurs autres villes de province.

Des sénateurs de l’opposition étaient présents. Quelques militants politiques venaient de la capitale pour y prendre part. Ils estiment que l’événement d’aujourd’hui est un succès pour les opposants au pouvoir. Nombreuses organisations de la société civile s’étaient réunies autour d’une table pour signer l’Alternative Consensuelle pour la refondation d’Haïti, avant de fouler le macadam.

Le mouvement dans la Cité de l’indépendance, qui connait parfois des altercations dangereuses entre hommes armés et policiers, est un pas, pour les organisateurs, vers le 1er Janvier 2020, mettant le président au défi de se rendre aux Gonaïves, comme à l’accoutumée, pour présenter son allocution circonstancielle.

Ce vendredi 6, le rendez-vous est fixé au Carrefour de la Résistance, histoire de poursuivre la mobilisation. Cette fois-ci, le cap sera mis sur l’Ambassade américaine, où les fondeurs comptent demander aux États-Unis de ne plus soutenir le président Jovenel Moïse, qu’ils accusent de corrompu.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker