À l’hôpital de Milot, mères et nourrissons abandonnés à leur sort

À Milot, dans le département du Nord, la vie semble perdre sa vraie couleur pour les femmes qui sont dans la nécessité d’accouchement et qui sont dépourvues de grands moyens financiers. En effet, depuis ce dimanche matin 08 Décembre, une photo qui devient rapidement virale fait état de plusieurs mères et enfants qui croupissent dans le froid à cause de leur maigre moyen de payer une chambre à l’hôpital Sacré Cœur de Milot.

Une situation révoltante qui provoque une vague de réactions des internautes, particulièrement les abonnés de la plateforme Facebook. «Gen nan yo ki gen 2,3,4 jiska 5 jou depi y ap dòmi sou katon nan lopital la», plaint un natif de Milot qui en serait un témoin oculaire.

Il poursuit: « Lakoz yo pa gen kòb pou yo peye pou yo ale, moun sa yo ap konnen yon moman difisil nan lopital Sakrekè kote dlo ap pase anba do yo ak do timoun sa yo ki fèk fèt». Une situation qui semble interpeller beaucoup de citoyens.

Un appel est donc lancé aux organismes de droits humains et aux organisations non gouvernementales (ONG) voulant aider ces personnes à sortir de cet état qualifié de “piteux”. Car, les nouveaux nés sont exposés à toutes sortes de maladies.

Alors que le Chef de l’Etat se livre dans une lutte sans merci avec les dirigeants de la Compagnie électrique Sogener S.A., il semble pourtant oublier d’adresser les vrais problèmes des plus vulnérables couches de la société.

La rédaction de TripFoumi Enfo suit de près ce dossier si interpellateur, question de tenir son lectorat informer de son évolution.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker