Au moins 43 morts dans un incendie à New Dheli en Inde

Au moins 43 personnes ont été tuées dans un incendie majeur qui a éclaté dans une usine de la capitale indienne New Delhi, ce dimanche 8 décembre 2019, ont déclaré les responsables de la police et des pompiers.

En effet, l’incendie a balayé le bâtiment de cinq étages aux premières heures de dimanche, pendant que des ouvriers et des ouvrières dormaient à l’intérieur. Plusieurs d’entre eux sont morts d’asphyxie, ont indiqué les responsables de cette ville. « Le problème était la fumée, toutes les fenêtres et les portes étaient fermées et il y avait une fumée dense à l’intérieur », a déclaré Sunil Choudhary, chef adjoint des pompiers. « Personne ne pouvait sortir. Il y avait une porte en fer et elle était verrouillée et les gens n’étaient sortis qu’après que nous ayons ouvert la porte. C’était devenu une chambre toxique. » a-t-il ajouté.

Par ailleurs, un témoin oculaire a déclaré que certains travailleurs avaient tenté de s’échapper d’une terrasse, mais qu’elle était verrouillée. « Il n’y a pas de moyens appropriés pour monter ou descendre, il n’y a pas de sécurité incendie, il n’y a rien », a déclaré Mohammad Samar, ajoutant que ce n’était pas le premier incendie sur le site, qui était une usine de plastique qui fabriquait des jouets.

Un autre témoin oculaire, qui a aidé aux opérations de sauvetage, a raconté qu’il a vu des garçons essayer de s’échapper du toit de l’usine, tandis que d’autres se pressaient désespérément près de fenêtres scellées.

Avtar Singh, officier adjoint de division des pompiers, a fait savoir que plus de 60 personnes avaient été évacuées du bâtiment et que les blessés avaient été transportés vers trois hôpitaux locaux.

Les pompiers ont expliqué qu’ils avaient eu du mal à atteindre l’usine dans le vieux quartier de la ville, un enchevêtrement de voies étroites et animées bordées d’unités de fabrication. Le sinistre, qui, selon les responsables, a été déclenché par une panne électrique, a mis près de trois heures à s’éteindre.

Le Premier ministre indien Narendra Modi a qualifié l’incendie « d’extrêmement horrible » dans une déclaration sur Twitter. « Mes pensées vont à ceux qui ont perdu leurs proches », a déclaré Modi. « Souhaitant aux blessés un prompt rétablissement. Les autorités fournissent toute l’assistance possible sur le site de la tragédie. »

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker