Une marche en mémoire de Néhémie Joseph, organisée par des journalistes à Mirebalais

Exactement deux mois après l’assassinat de Néhémie Joseph, l’Association des Journalistes Indépendants d’Haïti (AJIH) a organisé une marche à Mirebalais en mémoire de l’ancien membre de la radio Panic FM. Le déferlement de ce mardi 10 décembre 2019 a été contre le laxisme des autorités judiciaires dans le cadre de ce dossier.

Dans la localité de Bayas, le 10 octobre dernier, des hommes armés non identifiés ont lâchement abattu le correspondant de la radio Méga. Et, depuis cet assassinat, le dossier semble ne pas bouger d’un poil : aucune arrestation. Alors, en quête de justice pour cet énième journalistes tués, les protestataires ont parcouru diverses rues de ladite ville.

À l’occasion de la déclaration universelle des droits de l’homme ce 10 décembre 2019, en colère, le bureau du commissaire du gouvernement au parquet de Mirebalais a été envahi par la foule. Des gens ont exigé au commissaire de mener de vraies enquêtes et de rendre public les rapports sur le crime.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker