« Le gouvernement d’union nationale ne va pas résoudre la crise » d’après collectif 4 décembre

Le pays est à deux pas d’un vide constitutionnel à cause de la caducité du parlement et que le Président de la République procédera à diriger le pays par décret. Donc, son voeu sera exhaussé. Il n’aura pas le corps législatif pour lui tordre le bras. D’ici la fin de l’année, juste avant le départ des députés et un tiers du sénat, le président veut doter le pays d’un nouveau gouvernement.

Les observateurs opinent sur cette volonté du chef de l’État. Collectif 4 Décembre veut aussi placer son mot et pense que le gouvernement d’union nationale que le président s’apprête à installer avant la fin de l’année 2019 ne pourra pas changer la donne. La crise restera intacte. La raison, selon Jean Robert Argant, responsable du Collectif 4 Décembre, les acteurs clés de la crise refusent de se mettre autour d’une même table avec le président pour discuter des problèmes de fond en comble.

Parallèlement, l’initiative du président semble être loin du but de desservir la population comme il l’a promis lors de sa campagne électorale. M. Argant a souligné que la volonté de doter le pays de ce gouvernement n’est que pour plaire à l’international qui exige un gouvernement opérationnel. Une initiative qui ne saurait être qu’un palliatif, car la crise s’avère extrêmement complexe, conclut-il.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker