Greta Thunberg qualifiée de «gamine» par Jair Bolsonaro

Le président brésilien, Jair Bolsonaro a qualifié de gamine la militante suédoise de 16 ans qui se livre dans une lutte sans merci contre le réchauffement climatique dans le monde. Bolsonaro l’a appelée ainsi après qu’elle a condamné la violence que subissent les populations autochtones en Amazonie. « Greta a dit que les Indiens sont morts parce qu’ils défendaient l’Amazonie. C’est incroyable que la presse donne de l’espace à ce type de morveux », a déclaré Jair Bolsonaro à des journalistes à Brasilia.

Les commentaires de Bolsonaro interviennent après que Thunberg a tweeté une vidéo dimanche et a écrit: « Les peuples autochtones sont littéralement assassinés pour avoir tenté de protéger l’Amazonie contre la déforestation illégale. Encore et encore. Il est honteux que le monde reste silencieux à ce sujet. »

Son tweet a fait référence à la mort de deux hommes autochtones de la tribu Guajara qui ont été abattus samedi, selon Reuters.

La tribu Guajara, qui œuvre pour protéger la forêt tropicale, a été menacée par des bûcherons qui, selon les experts, ont profité de contrôles réduits et d’une surveillance moindre pour prendre le contrôle des terres forestières.

La jeune de 16 ans était à Madrid pour le sommet COP25 qui pourrait prendre ou casser les engagements climatiques mondiaux. Environ 25 000 représentants de 200 pays y étaient attendues.

Mercredi, elle a déclaré à la conférence, que les pays doivent appliquer des réductions drastiques des émissions au lieu de trouver des failles pour éviter de prendre des mesures concrètes. « Trouver des solutions holistiques est ce que devrait être la COP, mais au lieu de cela, la conférence semble être devenue une sorte d’opportunité pour les pays de négocier des échappatoires et d’éviter d’élever leur ambition », a déclaré Thunberg. « Les pays trouvent des moyens astucieux de prendre des mesures concrètes. »

Peu de temps après que le président de droite l’ait insultée mardi, Thunberg a changé sa biographie Twitter en « pirralha ». Cependant, Ce n’est pas la première fois qu’elle change sa biographie sur Twitter elle l’a déjà fait après avoir été moqué par le président américain Donald Trump. »Elle ressemble à une jeune fille très heureuse qui attend avec impatience un avenir brillant et merveilleux. Si agréable à voir! » Trump a tweeté après le discours de Thunberg lors du sommet des Nations Unies sur l’action pour le climat où elle a excité les dirigeants mondiaux pour ne pas en faire assez pour lutter contre la crise climatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker