Le Secteur Populaire Haïtien dénonce la descente des lieux de la DCPJ chez la veuve de René G. Préval

Face à une tentative des agents de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) de perquisitionner la maison de la veuve de l’ancien Président René Garcia Préval et de procéder à son arrestation ce samedi 14 décembre 2019, le Secteur Populaire Haïtien dirigé par René Monplaisir déclare que ces actions menées contre la famille Préval visent, dit-il, l’anéantissement de cette famille politique.

Lisez l’intégralité de la déclaration avec TripFoumi Enfo

Le Secteur Populaire Haïtien condamne les derniers développements du projet d’anéantissement da la famille politique du Président René Préval. En réalité ce projet n’est qu’une composante d’une démarche globale, totalement sans issue, de déconstruction, par tous les moyens, de la volonté populaire. Depuis 18 mois, cette volonté populaire s’exprime contre la corruption, contre l’incompétence et pour le départ du Président Jovenel Moïse.

Le Secteur Populaire Haïtien attire l’attention des uns et des autres sur la tenue d’une réunion jeudi dernier, à Pèlerin 5, au cours de laquelle certains barons du PHTK dont Laurent Lamothe ont peaufiné le plan de déstabilisation de la famille politique du Président René Préval pour la forcer à s’asseoir à la table des négociations directes avec le pouvoir PHTK.

Le Secteur Populaire Haïtien réitère le refus de la famille politique du Président René Préval de négocier avec le pouvoir PHTK. Au contraire, il redit la solidarité de cette famille politique avec le peuple haïtien et avec l’opposition plurielle.

Le Secteur Populaire Haïtien entend formellement et publiquement exprimer à la veuve du Président Préval son indignation face aux initiatives du pouvoir PHTK qui ne visent qu’à souiller l’héritage de son mari.

Toutes les composantes de la famille politique du Président René Préval sont mobilisées et apportent un appui sans réserve aux forces organisées de la volonté populaire. La famille politique du Président René Préval et ses alliés apprécient à sa juste valeur la démarche de ces forces organisées qui a abouti, dans la concertation, à la définition d’une vraie sortie de crise.

Le Secteur Populaire Haïtien, KOZEPEP et des alliés présents sur l’ensemble du territoire national, des anciens élus des Collectivités Territoriales, des anciens et actuels parlementaires entendent ainsi exprimer leur indignation mais aussi leur détermination.

Non à l’arbitraire! Non au règlement de comptes!

Le peuple aura le dernier mot!

René Monplaisir
Coordonnateur National du Secteur Populaire Haïtien

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker