Flash: Des négociations en cours pour la formation d’un nouveau gouvernement

Selon une source digne de foi, des négociations sont en cours pour la formation d’un nouveau gouvernement moins de vingt-quatre heures après la rencontre entre le chef de l’État Jovenel Moïse et la Passerelle. Les appels téléphoniques se multiplient mais des membres de l’opposition radicale s’y opposent et dénoncent

Moins de 24 heures après la rencontre entre la Passerelle et le Président Jovenel Moïse, les discussions pour la formation d’un nouveau gouvernement à la fin de l’année vont démarrer officiellement ce mardi 17 décembre 2019, sous l’égide de la Représentante des Nations Unies en Haïti, Mme Helen La Lime, à la Nonciature Apostolique. Les alliés du PHTK signataires de l’Accord de KINAM seront en face de certaines entités politiques de l’opposition et de la Société Civile signataires de l’Accord de Marriott comme Mache Kontre, Fusion, OPL, Bloc Démocratique, la Passerelle. D’autres groupes politiques comme Inifos de Paul Denis et le RDNP doivent aussi être présents à cette rencontre.

Le Président de la République Jovenel Moïse aura ses représentants à cette Réunion qui doit durer 2 jours, Mardi et Mercredi selon notre source. Il s’agit pour l’ambassade américaine et les Nations Unies en Haiti d’essayer de doter le pays d’un Gouvernement d’union nationale d’ici la fin cette année en Maintenant Jovenel Moïse au pouvoir, a confié notre source à la rédaction de TripFoumi Enfo.

Une mission apparemment difficile pour arriver à convaincre l’opposition radicale. Malheureusement pour la communauté internationale et son ami Jovenel Moïse, cette rencontre a très peu de chance d’aboutir puisque les principales forces de l’opposition réunies au sein du Secteur Démocratique et Populaire, de l’Alternative Consensuelle et de l’opposition institutionnelle ne participeront à cette réunion d’après une source proche de l’une de ces structures. Oui, au terme d’une rencontre réalisée dans la nuit du lundi 16 décembre 2019, les dirigeants des principales forces de l’opposition dont Me André Michel, les sénateurs Nenel Cassy, Youri Latortue, Evalière Beauplan et Antonio Cheramy ont pris la décision de rejeter d’un revers de main toute possibilité de prendre part aux discussions avec PHTK et alliés dans la perspective de la formation d’un Gouvernement d’union Nationale.

Lors d’une conférence de presse réalisée hier lundi 16 décembre, le porte-parole de l’Alternative Consensuelle a déjà publié le calendrier de déplacement de l’opposition pour les deux prochaines semaines tout en annonçant une journée de mobilisation nationale pour le Premier Janvier 2020, baptisée journée nationale de mobilisation pour la consolidation de l’indépendance de la République d’Haiti. Des manifestations seront réalisées dans toutes les villes du pays le Premier Janvier 2020 pour continuer d’exiger la démission de Jovenel Moïse, a-t-il vociféré.

Pour plusieurs observateurs, les USA veulent maintenir Jovenel Moïse au pouvoir et imposeront un gouvernement qu’on le veuille ou non. Pour d’autres, l’opposition politique doit trouver une formule afin de cohabiter avec le chef de l’État pour le bien-être collectif. Il faut toutefois rappeler que le Secteur Démocratique et Populaire par le truchement de son porte-parole Me André Michel a déclaré qu’aucune cohabitation n’est possible avec Jovenel Moïse. Le pays aura-t-il un gouvernement avant la fin de l’année? Il n’est que d’attendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker