Me René Sylvestre écarte toute possibilité de faire partie d’un gouvernement de transition

Le président de la cour de cassation René sylvestre a déclaré ce mardi 17 décembre 2019, qu’il rejette d’un revers de main l’idée de presider un gouvernement de transition à un éventuel remplacement du chef de l’État Jovenel Moïse.

Le magistrat a fait savoir aux hommes de l’opposition politique qui auraient l’intention de le choisir pour prendre les rênes du pays, qu’il demeure attaché au principe démocratique et de la séparation des pouvoirs. « Associer mon nom à une telle démarche c’est faire preuve de ne pas connaître ma personne ». « Kote yo pa konnenw yo baw panye al chèche dlo » a-t-il ajouté.

Le président de la cour a rappelé pour plus d’un qu’il est juré de respecter la constitution et de veiller à la distribution d’une saine et impartiale justice. «Je veux rester ce digne et loyal magistrat », tout en decourageant les autres membres de la cour qui carressent l’idée de briguer ce poste.

A rappeler, plusieurs entités politiques ont été réunies à l’hôtel Marriott le mois dernier, et se sont mis d’accord sur le principe du choix d’une personnalité à la cour de cassation pour remplacer le président de la République, Jovenel Moïse. Et si tous les juges de la cours refusent d’accepter ce poste, quel sera le plan B?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker