Des passagères violées sur la route nationale numéro 2

Plusieurs filles ont été violées par des individus armés non identifiés lors d’une attaque perpétrée contre un autobus assurant le trajet Cayes/Port-au-Prince ce samedi 14 décembre 2019, non loin de Cavaillon à hauteur de Vabrunen.

Cette information a été confirmée par la responsable de « kay Fanm » Yolette Andrée Jeanty. Elle a déclaré que les victimes ont été conduites dans le centre hospitalier de « Bonne Fin » après avoir contacté leurs parents au téléphone.

Selon le témoignage des riverains de la zone, ces présumés violeurs seraient des évadés de prison d’Aquin durant les mouvements de protestation qu’a connus le pays ces derniers temps.

À noter, ce phénomène est devenu reccurent dans le pays depuis le début des mouvements de protestation exigeant la démission du chef de l’État Jovenel Moïse. À rappeler, au moins une cinquantaine de filles ont été violées sur la route nationale numéro 1 non loin de Cabaret et une dizaine aux Gonaïves lors d’une tentative d’évasion sans compter des cas enregistrés à Jérémie où même les mineures de 11, 12 ans ne sont pas épargnées. Les usagers de ces voies publiques ne savent pas à quel Saint se vouer. Ils exigent la présence en permanence des forces de l’ordre.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker