Champs-de-Mars risque de devenir une zone de non-droit

Trois personnes ont été enlevées ce samedi 21 décembre 2019 au Champs-de-Mars par des affiliés à la troupe de bandits demeurant au Village de Dieu, d’après le journal en ligne Haïti24, souvent crédible.

Alors qu’il était 10 heures du main, un mécanicien, relâché quelques heures plus tard, un père et sa fillette ont été tous enlevés dans les aires du Champs-de-Mars, à moins de trois minutes du palais national.

En ce qui a trait avec l’état sanitaire et les clauses proposées pour la libération des séquestrés, aucune information n’est encore à notre disposition. Toutefois, lors de l’enlèvement, le père de la fille a été atteint d’un projectile au niveau de la jambe.

Un fait rare qui irrite les usagers de cette zone réputée, depuis longtemps, de zone de distraction, de divertissement et de détente. Les bandits occupent plus de territoire qu’hier, puisque les institutions publiques sont à genoux, affaiblies, malgré leur forte disposition de sécurité, ne peuvent assurer la vie au Bicentenaire. Champs-de-Mars est alors sous la menace de devenir une zone dangereuse. Malgré la localisation du premier domicile de la République.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker