2019, une année meurtrière en Haïti où au moins 467 morts recensés dont 35 policiers selon la CE-JILAP

La Commission Épiscopale Nationale Justice et Paix a présenté son bilan partiel de différents actes de violence perpétrés dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, ce lundi 23 décembre 2019. En effet, au moins 467 personnes ont été tuées seulement pendant l’année 2019.

Le deuxième trimestre de l’année était beaucoup plus sanglant: 123 morts contre 103 pour le troisième et 122 pour le premier selon ce bilan réparti sur les quatre saisons de l’année en cours.

Au total, d’après Jocelyne Colas Noël, de janvier à décembre, 467 personnes ont été lâchement abattues dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. 370 d’entre elles ont été tuées par balles dont 35 policiers, 40 femmes et dix adolescents.

Tout en promettant un bilan plus exhaustif, la responsable rappelle que le rapport pour le dernier trimestre n’est pas encore complet.

In fine, la CE-JILAP demande aux autorités judiciaires de mener des enquêtes sérieuses sur les individus dont les noms sont cités dans les actes de violence. Mais surtout de renforcer la présence policière dans les zones réputées à risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker