Burkina Faso: 42 morts dont 31 femmes ce 24 décembre

Quarante-deux (42) morts dont trente-et-une (31) femmes, ce mardi 24 décembre 2019, lors d’une attaque à Arbinda au Burkina Faso. Trente-cinq (35) des victimes sont des civils. Les sept (7) autres sont des militaires. Quatre (4) soldats et trois (3) gendarmes.

Cette attaque armée meurtrière, la plus sanglante depuis environ cinq ans, qui est arrivée à deux pas de la frontière malienne, n’est pas encore revendiquée par aucun groupe.

Cependant, l’armée burkinabée a riposté. « Ce qui a permis la mort de [80 terroristes], une centaine de motos, de l’armement et des munitions en grande quantité ont été aussi saisis après la fuite des djihadistes. », selon l’état-major des armées burkinabées.

Ce mercredi 25 décembre, le président Roch Kaboré a décrété deux jours de deuil national. Il s’agit d’aujourd’hui et de ce jeudi 26 décembre. C’est en guise de solidarité avec la famille des victimes, et pour aussi dédier une pensée spéciale à tous ceux qui sont partis vers l’au-delà.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker