Élèves et professeurs du Lycée National de La Saline lancent un S.O.S

Ce lundi 23 décembre 2019, des élèves du Lycée National de La Saline accompagnés des professeurs ont réalisé un sit-in devant le siège de la Direction Départementale de l’Ouest (DDO) du Ministère de l’Éducation Nationale de la Formation Professionnelle (MENFP). Ils exigeaient la réouverture de l’établissement scolaire public situé dans l’une des zones les plus contrôlées par les gangs armés : La Saline. L’État doit créer un climat de paix dans la zone pouvant faciliter aux élèves de se rendre à l’école, a lâché un des professeurs.

Depuis le début du mois de décembre , nombreuses sont des écoles qui ont réouvert leurs portes pour l’année académique. Aussi paradoxale que cela puisse paraître, le Lycée de La saline n’en fait pas partie. Donc, les élèves de 9ème année et celles du NS4 sont quasiment dans le pétrin pour les examens officiels. « Les autorités de la MENFP ne font absolument rien pour favoriser la reprise des cours audit lycée » se plaint un élève de la classe terminale.

En outre, plusieurs professeurs rejettent l’idée d’une éventuelle délocalisation du lycée car ils ne veulent pas fuir la zone. Par conséquent, ils exigent la reprise des cours.

Soulignons que La Saline se situe au nord du centre-ville de Port-au-Prince. Ce quartier a été le théâtre de deux massacres perpétrés en novembre 2018 et avril de cette année. Depuis, La Saline n’arrive plus à boucler une semaine sans compter de cadavres. Une situation qui paralyse toute activité dans ce bidonville. Il faut toutefois rappeler qu’une plaidoirie a été lancée par certains journalistes dont l’équipe de TripFoumi Enfo pour exiger la reprise des activités scolaires dans plusieurs quartiers populaires en particulier La Saline.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker