Libération provisoire de Kerby Alcante sous ordre du Parquet de Port-au-Prince

Le parquet de Port-au-Prince a ordonné la libération de Kerby Alcante en moins de deux heures après que l’intéressé ait été déféré au parquet ce lundi 30 décembre 2019. On a trouvé beaucoup d’évidences qu’il aurait utilisé plusieurs identités, déclare Me Claudy Gassant. Alcante est un citoyen dominicain qui travaille comme diplomate haïtien en République Dominicaine. Il a été accusé par l’unité de Lutte Contre la Corrution (ULCC) de faux et usage de faux.

Kerby Alcante est attendu la semaine prochaine au parquet afin de répondre aux faits qui lui sont reprochés. Toutefois, dans une correspondance adressée au bureau de l’ULCC, le parquetier exige d’autres pièces manquantes afin de compléter le dossier de L’accusé.

Le chef du Parquet dit prendre cette décision en attendant que le bureau de l’ULCC lui fournisse d’autres pièces lui permettant de prononcer son dernier mot dans cette affaire.

Cette libération suscite déjà de vifs débats dans la famille haïtienne. Elle montre le fonctionnement d’une justice à plusieurs vitesses. Certains se questionnent déjà sur des milliers de détenus qui croupissent au Pénitencier National sans passer devant leur juge naturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker