Plus de 900 Haïtiens déportés de la République Dominicaine seulement pour le mois de décembre

Suite à des contrôles réalisés par la Direction Générale des Migrations (DGM) dans les différentes provinces de la République dominicaine, 906 Haïtiens vivant en situation irrégulière ont été déportés après être arrêtés et contrôlés par les officiers de l’immigration de la République voisine. Cette opération s’est déroulée sur une période allant du 16 au 20 décembre 2019.

Par consequent, ces migrants illégaux après vérification à l’aide de lecteurs biométriques et la base de données centrale de la DGM, ont été conduits aux différent postes frontaliers entre les deux pays pour être enregistrés et déportés dans leur pays d’origine.

Pour mener cette opération, les équipes migratoires de la République dominicaine se faisaient accompagner d’inspecteurs, d’agents de la DGM, des forces militaires, de la Police Nationale dominicaine, et de représentants du Ministère de l’environnement, en symbiose avec le Ministère Public de ces différentes Provinces qui sont affectées à ces contrôles.

Les autorités dominicaines renforcent les mesures de contrôle migratoire contres des haïtiens vivant sur leur territoire, depuis le déclenchement des mouvements de protestation contre le chef de l’État Jovenel Moïse. Un mur devra être construit le long de la ligne frontalière pour empêcher une invasion en dominicanie par des Haïtiens fuyant la misère dans leur pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker